Et si la création artistique, construisait une pensée inversée, comme un jeu de miroirs ?

Lundi 21 novembre 2022 - 14H00-18H30
à l’École Spéciale
Cycle Champs Critiques

Conférence de l’invité :

José Pedro Croft, artiste portugal
avec la participation de l’Enseignante ESA Doris von Drathen

José Pedro Croft est l’une des figures majeures du renouveau de la sculpture portugaise.

Sa carrière, tant de sculpteur que de dessinateur, s’est caractérisée dès ses débuts par un processus constructif minutieux qui allie un univers formel rigoureux à une touche très personnelle. Son travail est toujours issu d’une recherche sur les processus de la perception, où s’entremêlent les dimensions visuelles, plas¬tiques et poétiques des objets qu’il crée.

Les sculptures de José Pedro Croft développent des relations complexes avec leur environnement et avec leurs propres formes et volumes au moyen de structures simples, presque minimalistes. Ses créations allient la matérialité de l’objet à son aspect formel et, dans certains cas, ce dernier est renforcé par l’utilisation de peinture industrielle, suggérant la sculpture per¬çue comme une peinture en relief. De plus, l’artiste utilise des miroirs et du verre pour jouer avec des effets de lumière, d’ombre et de reflets afin de créer de nouveaux volumes et un sens altère l’espace, don¬nant finalement lieu à une tension dialectique entre le plein et le vide.

Les compositions architecturales de José Pedro Croft, qu’elles soient tridimensionnelles ou aplaties sur papier, sont toujours construites sur des formes délicatement équilibrées et sur la dichotomie de l’espace positif et négatif qui, pour l’ar¬tiste portugais, « reflète la nature transitoire de l’univers ». L’artiste invite à nous interroger sur la limite comme logique de l’espace mais aussi sur l’’individuel et le collectif, le privé et le publique, le nouveau et l’ancien sont-ils opposés ou réversibles, comme dans un jeu de miroirs ?



Présentation des étudiants :