Gaston Tolila

Projet d’Architecture
Cycle 1


Présentation

Gaston Tolila bénéficie d’une double formation d’architecte et d’ingénieur, avec un diplôme d’ingénieur en bâtiment de l’INSA de Lyon en 1997 et un diplôme d’architecte DPLG de l’école Paris-Villemin en 2000. Après dix ans de projets internationaux au sein des Ateliers Jean Nouvel, Gaston Tolila a créé sa propre structure : l’Atelier d’Architecture Tolila+Gilliland en s’associant à l’architecte américain Nicholas Gilliland.
L’Atelier s’est installé à Paris XIIIème autour de projets d’architecture et de design aux programmes variés (logements, bureaux, équipements publics,…) avec un souci particulier pour l’intégration du projet dans son contexte historique, géographique et environnemental. Il a été primé par le Centre Européen d’Architecture et le Chicago Athenaeum parmi les Europe 40 under 40 qui "influenceront l’avenir proche de l’architecture européenne, tant dans sa théorie que dans sa pratique". Il est également lauréat du Prix du Moniteur Équerre d’Argent pour la Première Œuvre 2012.

Voir en ligne : Tolila + Gilliland Atelier d’Architecture

Enseignement(s)

Projet d’Architecture
Cycle 1, Semestre 5

Projet d’Architecture
Objectifs

- Analyser un contexte urbain général (géographique, historique à l’échelle de la ville et du quartier).
- Analyser un environnement local d’une parcelle (bâtiments voisins, perception depuis les rues et l’arrière, matériaux, topologie) et spécialement le conservatoire.
- Analyser un programme (typologies, espaces communs, espaces annexes).
- Formuler un concept architectural.
- Développer ce concept par un travail volumétrique urbain.
- Développer la séquence d’entrée de la rue à la chambre à travers la définition des espaces communs.
- Travailler l’échelle d’un logement, les qualités de vue et de lumière et la combinaison des différentes typologies.
- Choisir et étudier les matériaux en rapport avec le concept.
- Transmettre et exprimer des idées claires.
- Rendre lisible la proposition architecturale.

Sujet

Habiter une structure : De nouveaux usages pour le bâtiment de Claude Parent à la Cité Universitaire de Paris.

La Maison de l’Iran (aujourd’hui rebaptisée Fondation Avicenne) trône majestueusement le long du boulevard Périphérique, à la pointe sud du parc de la Cité Internationale Universitaire de Paris. C’est le dernier de la seconde génération de pavillons construits dans ce domaine, qui ont provisoirement clôt dans les années 1960 la saga entamée un demi-siècle plus tôt.
La Maison de l’Iran associe l’architecte Claude Parent, le fondateur de la revue Architecture d’Aujourd’hui André Bloc, ainsi que deux architectes iraniens, Hedar Ghiai et Mossem Foroughi.
Les premiers projets datent de 1961. Le bâtiment a été inauguré en 1969. C’est l’un des rares exemples en France d’édifice suspendu à une macrostructure. Depuis 2007, le bâtiment n’est plus occupé à cause de la dégradation de ses composants et de la non-conformité à la règlementation. En 2008, il est inscrit à l’inventaire supplémentaires des Monuments Historiques.
Le sujet du semestre 5 est de proposer une nouvelle architecture et de nouveaux usages à ce bâtiment et à ses abords, en n’en conservant que la structure et en questionnant le nouveau sens de ce projet à l’échelle à la fois de la Cité Universitaire et du Grand Paris.

Évaluation

Éléments de rendu du mémoire-projet :
- Sommaire (1 page)
- Introduction (1page)
- Approche urbaine (6 pages)
- Approche paysagère (2 pages)
- Approche architecturale (6 pages)
- Conclusion (1/2 pages)
- Bibliographie : livres, revues, sites web (1/2 pages)

Eléments de rendu du jury final :
- Trois panneaux A0
- Une maquette volumétrique blanche 1/500 d’insertion dans le contexte
- Une maquette projet 1/200 de toute la parcelle

filtres

Rechercher par nom

Rechercher par discipline

Rechercher par formation