Florent Morisseau

Culture Scientifique et Technique
Cycle 1

Florent MORISSEAU

Présentation

Florent MORISSEAU, ingénieur paysagiste concepteur expérimenté (16 ans d’expérience) et gérant de l’agence de paysage et d’urbanisme - Chorème. Lauréat des Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes (AJAP) 2018.

Florent Morisseau maitrise l’expertise de sujets variés tant en termes de programmes que d’échelle (du jardin particulier à l’étude d’espaces naturels, de la place publique au plan d’aménagement urbain).

Les projets sur lesquels il a travaillé comme chef de projet au sein d’importantes agences parisiennes de paysage et d’urbanisme puis au sein de Chorème, présentent des contraintes fortes, aux enjeux d’aménagements et d’environnement importants  : intervention sur les centres villes et les bourgs ruraux, extensions de quartiers, renouvellement urbain, aménagement d’éco-quartiers, aménagements de parcs urbains, études urbaines et paysagères…
Il maîtrise à la fois les phases d’études de conception tant au niveau projet que techniques et les phases d’exécution des travaux.

Parallèlement, Il mène des projets de “grand paysage” autour de la question des structures paysagères de grands territoires ruraux et urbains, des études de prospectives, de stratégies, de planifications territoriales, et sur les problématiques de gestion durable de l’eau et du territoire à l’échelle de bassins versants ruraux.

Enseignement 1

Intitulé : L’écologie urbaine
Discipline : Culture scientifique et technique
Formation : Cycle 1 Semestre S2

Objectifs

La question posée derrière cet enseignement de l’écologie urbaine est « Comment intégrer la notion d’écologie à la pratique du projet architectural et urbain ? ».

La transcription dans le projet d’une approche d’écologie paysagère, nécessite dans un premier temps d’en comprendre les enjeux et de disposer d’un corpus de savoirs fondamentaux sur les notions, de paysage, d’écologie, de milieux, d’écosystèmes pour comprendre les principes et les dynamiques en œuvre. Afin de pouvoir développer dans le projet, une démarche écologique réellement intégrée et cohérente, à travers sa prise en compte au niveau de la conception d’ensemble et la mise en place de dispositifs techniques.

Thème

La transcription dans le projet d’une approche d’écologie urbaine nécessite avant tout d’en comprendre les enjeux pour agir en conséquence et en conscience.

Les différents cycles du vivant, les équilibres et dynamiques qui constituent les différents écosystèmes, les types de biotope... seront rapidement abordés afin de permettre la compréhension des mécanismes et grands principes écologiques : Notion de milieu / habitat / équilibre des habitats / corridors et niches écologiques...
Cette approche permet d’aborder une réflexion intégrée au projet d’aménagement ou d’architecture (quelle que soit l’échelle) afin transposer et respecter au mieux ces équilibres.

Comment intégrer une démarche écologique au projet : penser la ville et le bâti comme un écosystème ?
Le cours sera principalement axé sur la transcription de ces enjeux en actions en faveur d’une prise en compte écologique de l’environnement. Elle se décline à différentes échelles : le territoire, la ville, le quartier, le bâti…
Pour cela sera abordé le maintien ou renforcement des continuités écologiques : à travers la structuration des trames vertes, bleues, brunes et noires.

Les cours seront structurés de la manière suivante :

Un exposé relativement général sur les grands principes et enjeux pour bien identifier et garder en tête les enjeux recouverts par le thème abordé.

Un exposé des savoirs à mobiliser avec une approche plus technique

Cet exposé sera illustré et nourri d’exemples, de projets ou réalisations permettant d’éclairer le propos et donner à voir aux étudiants une transcription possible dans une démarche de projet.

Une analyse de cas ou de problématiques dont on construit ensemble l’analyse, la description. Définir ensemble des critères d’analyse et faire émerger des questions appliquées.

Cette approche sera poursuivie dans le travail personnel qui sera demandé en validation de cours structuré de manière similaire que devra rédiger l’étudiant.

Une sortie terrain (1/2 journée).

Modalités d’évaluation

+ Dossier issu du travail de terrain
+ Dossier (examen final) : réflexion à mener sur un site

Enseignements 2

Intitulé : Concevoir avec le végétal
Discipline : Culture scientifique et technique
Formation : Cycle 1 Semestre 4

Objectifs

Paysagistes et architectes/urbanistes sont amenés à travailler autour de projets partagés.
Travailler ensemble nécessite d’être en capacité de dialoguer, Comprendre les compétences et approches respectives afin de pouvoir partager des ambitions et intentions communes autour du projet.

Ce cours a pour objectif d’apporter aux futurs architectes les outils spécifiques au vivant et au projet de paysage.

C’est à dire de permettre à l’étudiant de comprendre sinon maîtriser la capacité du végétal, à travers le choix des essences... à générer une ambiance. Mais également connaître ses conditions de réalisation.

Les cours seront généralement structurés de la manière suivante :

Un exposé relativement général sur les grands principes et enjeux pour bien identifier et garder en tête les enjeux recouverts par le thème abordé.

Un exposé des savoirs à mobiliser avec une approche plus technique

Cet exposé sera illustré et nourri d’exemples, de projets ou réalisations permettant d’éclairer le propos et donner à voir aux étudiants une transcription possible dans une démarche de projet.

Une analyse de cas ou de problématiques dont on construit ensemble l’analyse, la description.

Définir ensemble des critères d’analyse et faire émerger des questions appliquées.

Cette approche sera poursuivie dans le travail personnel qui sera demandé en validation de cours structuré de manière similaire que devra rédiger l’étudiant.

Une sortie terrain (1/2 journée).

Thèmes

L’exposé du cours développera :

Les éléments de connaissance des conditions du vivant : qui s’exprime en termes de besoin, de milieu ( le contexte) : sols / substrats / eau / ensoleillement / climat...

Acquisition du Vocabulaire lié Végétal
Caractérisation des Typologies végétales, des strates : arbres, arbustes, grimpants, couvre-sols...
Caractéristiques du fonctionnement de l’arbre et notamment celui de son système racinaire, ses caractéristiques physiques et spatiales

Le végétal en tant que structures paysagères - comme outils de projet
Alignement / sujet isolé / haies / boqueteau / les pelouses et prairies : règle de composition , d’implantation

Caractéristique des essences et capacité à créer des Ambiances ( hauteur / saisonnalité / ports / couleur / floraison).

Abordera la composition et l’élaboration d’une palette végétale, comme la conjugaison des intentions de projet en termes de structures spatiales et d’ambiances et d’adéquation aux conditions d’implantation

présenter les principes de mise en œuvre technique et plus spécifiquement liée au milieu urbain.
dimensionnement des fosses de plantations, types de substrats, arrosage, mise en œuvre des jardins sur dalle / Toitures ou façades et murs végétalisés...)

Modalités d’évaluation

Contrôle continu
Dossier issu du travail de terrain
Dossier (examen final) : réflexion à mener sur un site

filtres

Rechercher par nom

Rechercher par discipline

Rechercher par formation