Sara Impera

Bio / Présentation

Sara Impera est née en Sardaigne en 1984, elle vit et travaille entre Paris, Milan et Cagliari.
Architecte diplômé à Milan en 2010, elle obtient un PhD en Architecture et Projet Urbain en 2014, au sein de l’école doctorale du Politecnico de Milan et en 2015 elle commence une collaboration parallèle avec l’Ecole d’Architecture de Cagliari.
Pendant ses études et après son diplôme elle travaille dans des agences d’architecture à Paris, à Rotterdam et à Milan. Actuellement elle est employée chez Hardel et Le Bihan Architectes à Paris.

Intitulé et fonctionnement du cours

S6 – UE21 / Atelier 6
Projet d’architecture : pertinence urbaine, quartier de ville

L’ARCHITECTURE NECESSAIRE

Dans une époque à haute complexité, une réflexion sur l’architecture nécessaire pose la question de la nécessité comme opportunité, et donc comme occasion pour un changement.
La nécessité est le point de départ, et l’architecture nécessaire est l’arrivée, en passant à travers des possibilités infinies. Nécessaire n’est pas une architecture simple ou réduite, mais plutôt une architecture basique et synthétique dans l’idée. L’attribut nécessaire ne se réfère pas à l’apparence des choses, mais à leur substance et à leur sens profond. L’état de nécessité est une condition existante et à reconnaitre, l’architecture se matérialise donc à travers un travail de recherche continue du sens du nécessaire, qui devient instrument de changement et de modification du réel.

Objectifs pédagogiques

L’atelier est articulé selon trois moments, chacun dédié au développement d’une phase du projet. À chacune des phases corresponde un cycle de lectures théoriques et un exercice bref qui sert à clarifier, tester et mettre en place des réflexions en abstraite sur le processus de conception architecturale. Donc dans un côté aux étudiant est demandé de simuler des conditions de travail avec l’objective de développer des raisonnement en abstrait, dans l’autre d’être extrêmement précises dans leur réponse aux problématiques d’un contexte réel, avec une aptitude qui soit le plus proche possible à la pratique architecturale quotidienne.

Phase 1 – Collecte

(Préfiguration du projet)
1. construction d’un atlas de références ;
2. relations visuelles entre objets, selon différents paramètres (ex. analogie, contraire, apparence) ; 3. travail de recherche et mobilité du raisonnement entre disciplines différentes.
Exercice N.01

Phase 2 - Imagination

(Écriture du projet)
1. transcription des problématiques du site en réponses architecturales ; 2. recomposition et modification de l’espace urbain ;
3. composition et ordre des éléments architecturaux.
Exercice N.02

Phase 3 - Matérialisation

(Consistance physique du projet)
1. réalité physique de la matière dans son sens géologique ;
1
2. qualités atmosphériques de l’espace architectural ; 3. détail architectural.
Exercice N.03

Modalité de contrôle

L’atelier est conçu comme un espace d’échange continu, basé sur l’interaction et la collaboration. L’avancement des projets sera vérifié individuellement chaque semaine, et avec des discussions collectives en occasion des rendus intermédiaires (intermezzi) et des jurys.
Aux étudiants est demandé de produire régulièrement dessins, maquettes d’étude, collecte de matériaux et de références selon leur parcours de recherche.
La connaissance d’une bibliographie / filmographie fondamentale, est strictement recommandée et sera vérifié à la fin du semestre.

Annuaire

Rechercher un enseignant par son nom

Rechercher par discipline

Rechercher par cycle

Ils ont enseigné à l'école en